Le One-Shot du moment
Le sujet est "Le rêve". À vos plumes !
Top Sites

Vous pouvez voter toutes les deux heures ! :)

D.Gray-Man: Lost Chapter gray man lost chapter
D.Gray-Man: Lost Chapter D.Gray-Man: Lost Chapter

Partagez | .

La vie se brise très facilement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: La vie se brise très facilement Mar 26 Déc - 15:47

Sonya Gorski« Ne donne pas ta confiance, sauf si tu veux te bruler les ailes. »
Sexe : féminin
Âge : 18 ans
Date de naissance : 17/05
Lieu de naissance : Svetly, Russie
Orientation sexuelle : Lesbienne (dû à son passé)
Alignement : Neutre bon
Groupe : Exorciste
Pouvoir :
ft. Minko Tsurugi de Hanasaku Iroha


P h y s i q u e
Sonya a une peau blanche mes pas trop, sa peau est plutôt belge. Ses cheveux sont d'un châtain clair, soyeux, lumineux et elle les attachent en queux de cheval, vu qu'ils sont longs. Ses yeux en temps normal sont de couleur marron, même si en travers on a l'impression de revoir tout ce qu'elle a pu endurer. Voir même traverser, mais on a surtout l'impression de voir à travers ses yeux une lueur d'espoir qu'elle gardera toujours près d'elle. Elle a cependant des cicatrices un peu partout sur son corps, sauf sur ses jambes, elle porte surtout des vêtements qui cachent ses bras à cause de ces marques. Elle veut toujours porter son écharpe blanche, même si ça lui évoque des souvenirs douloureux. Elle se force à le porter, car elle aime bien cette écharpe au fond malgré tout ce qu'elle a enduré par la suite elle continue à l'aimer. On peut dire qu'elle est de taille convenable du haut de ces 1m70 ni trop petite pour passer inaperçue, ni trop grand pour être sûr d'être remarqué à des kilomètre une taille tout à fait normal. Elle a un poids tout à fait correct ni trop, ni pas assez elle arrive à bien bouger comme elle le souhaite.

Tous ces mois à voyager la permis de s'habiller avec énormément de vêtements né de la culture de chaque pays. Elle a pu comme ça connaitre énormément les goûts de chaque pays en matière de vêtement, pour l'instant elle s'habille avec des habits qui permettent de cacher un maximum ces marques.


C a r a c t è r e
Dans son enfance Sonya était une fille assez simpliste avec un caractère assez joyeuse et dont elle voyait que le positif dans ce monde. Même si le monde dans lequel elle vivait n'était pas très tendre avec elle pendant un long moment de sa vie elle essaye de rester positive en toute circonstance, son meilleur ami l'aida à rester comme ça jusqu'à ce qu'il parte et qu'elle a du tout prendre sur elle-même. Hélasse son caractère empira au fil des ans et sa joie ce transformait en mélancolie ainsi elle reçut un gout amer de haine dans la bouche vis avis de cette famille. Elle acceptait de moins en moins d'être une femme, ce trouvant faible et ridicule, elle se forgeait ça propre coquille. En essayant pendant plusieurs années d'avoir un caractère fort et très glacial.

Elle arrivait cependant à avoir un caractère un peu fort, mais bon les larmes tomber toujours sur ces joues à chaque coup qu'elle recevait. Tout de même ça fessait plusieurs années qu'elle ne souriait plus, elle avait toujours le même visage impassible, avec ce regard vide on aurait l'impression que seul ses yeux étaient d'un doré si lumineux qu'on aurait dit le soleil.

Seul celui qu'elle considère maintenant comme étant son maitre, lui redonna le sourire au fil des moments passés avec lui. Même si elle lui reste encore un peu de caractère fort, elle a un peu plus le sourire grâce à lui et elle arrive plus facilement à parler. Mais elle reste assez distante vis-à-vis des hommes, il faut que celui lui montre qu'elle peut avoir confiance pour que le dialogue passe bien mieux. Si elle rencontre un nouvel homme elle aura tendance être sur ces garde, à froncer les sourcils et à être assez désagréable, c'est pour ça que certains hommes ne l'aimeront sûrement pas.

(c) Reever Wenhamm pour DGM: Lost Chapter





H i s t o i r e
Au fin fond de la Russie dans une assez grande ville tout de même. Se trouvait deux orphelins l'un étant une fille et l'autre un garçon, ils étaient tous les deux meilleurs amis, jusqu'au jour où ils devraient être ennemie. Les Deux orphelins étaient recueillis par un pasteur qui avait un établissement lié aux enfants abandonnés. Une personne travaillant dans l'orphelinat, essayait de vendait les filles quand elles avaient entre dix et treize ans, pour qu'elles soient mariées de force par la suite ou pire encore. Ils avaient des suspicions contre lui et ce fit très rapidement arrêter, mais une fois ressortie il recommençait, en offrant par exemple des bonbons avec un sourire très chaleureux sur son visage. Les mecs quand a eu très jeune était envoyé à l'armé pour les endurcirent et leur faire perdre leurs humanités, car il avait des connaissances chez les catonistes et ce devenait très simple pour lui de les envoyés là-bas. Ces deux orphelins étaient tout de même très spéciales, par exemple la fille avait une rumeur, selon lequel ses yeux changeaient de couleur en fonction de ces émotions, cette rumeur était cependant fondée. Car elle restait souvent seule dans son coin les yeux bleus, avec toujours se sourire sur la figure, malgré les bleus qu'elle a reçues des suites de certains enfants de l'orphelinat qui la traitait de monstre.

Un jour Sonya, venait d'avoir douze ans, moi aussi j'ai été prie de court par la gentillesse de la personne et vu qu'il avait l'habitude de travailler dans l'ombre. Je ne pouvais rien faire j'étais attachée et aller bientôt être vendu à une grande famille du nom de Gorski. Son meilleur ami avait trois ans de plus qu'elle et était déjà partie dans l'armée depuis un peu plus de trois ans. Les jours passèrent, elle était enfin vendue par cette famille, elle fit ces adieux à l'orphelinat et pu commencer sa nouvelle vie au sein de la famille qui avait aussi deux enfants nés au sein même de la famille. Elle gardait toujours avec elle son écharpe blanche, car ce qui se passait dans cette famille n'était pas vraiment très bénéfique. On la tire par les cheveux si elle fessait mal une tâche ménagère. Elle devait tout faire passant par la lessive au nettoyage des toilettes, on la fouettée aussi beaucoup. Elle dormait dans un genre de cave avec un lit assez dure, le seul truc qu'elle avait le droit c'était démanger la même nourriture qu'eux.

Les années passèrent elle avait maintenant quinze ans et en avait marre de cette vie, elle voulait à tout prix s'en aller d'ici. Elle se disait avant que peut être qu'elle qu'un viendrait l'aider, mais maintenant elles désirent surtout s'en aller. Donc, ça fessait au moins un an qu'elle s'était créée des genres d'altère ou autre chose pour endurcir son corps. Mais bon avec tout ce qu'elle subissait elle arrivait très bien à être discrète. Elle se doutait déjà assez qu'elle avait qu'elle que chose de spécial en elle, mais quoi ?

Plusieurs fois ces tentatives de fuite ce soldai par des échecs. Elle a dû rester deux ans de plus là-bas jusqu'à ses 18 ans. Un Jour on lui demandait de faire des cours, comme toujours un membre de la famille, un de leurs enfants l'accompagnait au marché. Il avait un fouet avec lui en cas de résistance. Non loin du marché elle partait dans une ruelle sombre, celui qui l'accompagne la rattrapa et la fouetta tout en réussissant à prendre son poignet. Sauf que grâce à ça force elle réussit à le soulever en lui fessant un croche patte, puis il tomba lourdement au sol, elle lui donna ensuite un coup de poing à la figure pour l'assommer et s'enfuyait. Elle n'avait pas de sac rien, elle était tellement heureuse de cette libérer. Elle sortait de la ville personne n'avait encore donné l'alerte de sa fuite. Elle s'était tout de même assez bien reposer pour être en forme lors de sa fuite heureusement qu'il lui restait des vêtements chauds et des bottes, mais un peu plus loin du village elle tomba nez à nez avec son meilleur ami.

Sonya : Qu'est-ce que tu fais ici, laisse-moi partir.

L'homme : Je voulais retourner ici, pour voir comment ça à évoluer, mais toi retourne chez toi !!!

Sonya : Alors, ça jamais, je gagne ma liberté !!!! L'homme : Soumet toi à moi. Sors son arme et le point.

Sonya : Tu as tellement changé je te reconnais même plus….

L'homme : Tellement de choses ont changé, la guerre avec toutes ces atrocités. Je m'en doutais que tu serais encore la même si j'étais un peu surpris de te voir. Toi au moins à comparer de moi tu peux retrouver ta liberté et rien que pour ça je te déteste, moi si je retrouvais ma liberté je serais déjà plus de ce monde. Surement je me serais fait avoir par ces sataner monstre noir appelé akuma…

Sonya : Laisse-moi passer et c'est bon, non….

L'homme : Retourne dans ta famille je fais ça aussi pour ton bien je n'ai pas envie que tu finisses comme tous les autres…. Cette liberté que tu désires est aussi très dangereuse…. J’aimerais te protéger même si pour cela je dois te tuer, au moins tu resteras comme je t'ai toujours connu.


Ils se regardaient un moment, l'homme voyant que Sonya ne bougeait pas d'un pouce tira a ces pieds. Il continua à la rappeler à l'ordre, mais elle fit mine de ne pas entendre et continua à marcher. Il tira tout de même sur elle avec un léger gout amer dans ça bouge, mais elle esquiva sans trop de soucis même si les balles touchaient ces vêtements et fleurait plusieurs fois sa peau. Elle se mit à courir ses yeux on avait l'impression qu'ils devinent d'un noir intense. L'homme jeta l'arme à terre et ce ruais sur Sonya, plusieurs coups de poings s'échangeaient. Sonya s'en pris plein partout mais l'homme aussi s'en pris plusieurs. Jusqu'au moment où Sonya ressue un genre de lueur qui lui donnait encore de la force et elle l'utilisa pour frapper de plein fouet son visage. L'homme était maintenant à terre, Sonya quant à elle continua de marcher malgré le sang qui marquait son passage.

Sonya : Tout ça pour gagner ma putain de liberté, pourquoi on a dû en arriver jusque-là….

Elle continua de marcher très faiblement pendant une bonne dizaine de kilomètre, jusqu'à s'effondrer des suites de sa blessure. Elle ne se trouvait pas bien loin d'un petit village, un homme grand avec un sac de voyage la voyait tomber juste devant lui, il décida de la prendre pour la faire soigner. Une fois soignée, il appris tout ce qui s'était passé pour cette fille et décida de la prendre sous son aile, car il ressentait un genre d'énergie bienveillante émanant d'elle. Elle ne ressentait pas vraiment de résistance, il ne pu la touche, car elle se mettait directement à avoir peur. Quelle que temps plus tard, elle l'appelait maître et appris par ce dernier qu'il avait plus de vingt-cinq ans. Depuis ce jour funeste où j'ai dû enfin laisser mon passé derrière moi, à chaque fois que je vois de la neige tomber je me rappelle inlassablement de lui mon amie, mon meilleur ami, mon frère. Qu'elle que part en Ukraine, on c'était posé dans une grande ville où on avait enfin trouvé un hôtel qui voulait bien nous loger. Un soir sur un banc à côté d'une fontaine qui se trouvait en plein milieu de la ville, l'air était pur et rafraichissante. J'étais un peu perdu dans mes penser, je repensais a tout ce que j'avais laissé derrière moi, a toutes ces souffrances et à mon frère. Un moment était passé mes yeux étaient d'un bleu très profond comme les ténèbres eux-mêmes, jusqu'au moment où mon maitre vient me rejoindre. Il s'assoit à mes côtés l'air de rien et regardait un moment l'eau couler avant d'ouvrir la bouche.

Maitre : Toujours avec ce regard-là, combien defois je te l'ai dit que ce regard me rappelle de mauvais souvenir.

Sonya : Pardon, je ne me rends pas forcement conscience…

Mon maitre s'aperçut que j'avais un peu froid, décida donc d'enlever sa veste et de me le mettre sur mon dos. On pouvait voir cependant de multiple cicatrice partout sur ses bras.

Maitre : Laisse-moi t'apprendre une nouvelle chose, tu vois toutes ces étoiles ?

Sonya : Oui, il y en a énormément ce soir en plus.

Maitre : Chaque étoile est unique, certaine nous guide comme la grande ours, d'autre sont des planètes. Chaques étoiles ne sont pas là pour faire jolie, ils ont un rôle à jouer comme nous, ou plus précisément comme les exorcistes.

Sonya : Exorciste qu'est-ce que ces ?

Maitre : C'est une organisation qui est censé lutter contre les Akumas, ces monstres noirs avec des puissances différentes et se battre contre le clan Noé qui est une organisation qui veut éradiquer l'humanité.

Sonya : Et vous en fait partie ?

Maitre : A vrai dire oui, j'avais une mission, car on avait signalé des akumas non loin de l'endroit où je t'avais retrouvé, j'en ai trouvé certaine, mais heureusement j'ai évité qu'il se propage davantage et je devais rentrer, car je l'avais terminé, mais je t'ai retrouvé en chemin.

Sonya : C'est pour ça que tu portes ce drôle de vêtement….. ?

Maitre : En effet c'est pour que le peuple sache qu'ils ont en sécurité quand il y à nous dans les parages. Ça fait un long moment que ça me travaille, mais ses yeux ça pourrait très bien être des innocences, la par exemple ils ont encore changé ils ont jaune comme le soleil et avant ils étaient bleus….

Sonya : Pendant que vous en parlez, un peu avant que vous me trouviez j'avais combattu et au dernier moment je n'avais plus du tout de force j'aurais pu me bléser très gravement, mais j'avais tellement une envie très propre à moi de trouver ma liberté que je retrouvais de l'énergie à l'intérieur de moi. Ou plus tôt qu'une autre forme d'énergie venait se remplir en moi et je pu enfin le vaincre.

Maitre : Vu que je suis partie pour rentrer à l'organisation, on aura qu'à s'entrainer en chemin pour voir comment peut bien évoluer ton innocence. Avec ce que tu viens de dire j'ai vraiment l'impression que c'est une innocence.


Tout le long du voyage il continuait à montrer toutes les merveilles de ce monde ainsi que me cultiver sur ces expériences passer ou sur tout ce qu'il sait en ce monde. Mais surtout les entraînements s'enchaînent au fil du voyage, Sonya a chaque entrainement elle arrive à altérer de plus en plus facilement ses yeux bleus et ses yeux doré. Le maitre avait de plus en plus l'impression d'observer une aura émanant de Sonya qui était soit avec une sensation de bienveillance ou soit une sensation de mal être profond.

Maitre : Plus on s'entraîne et plus j'ai l'impression, que tu progresses, mais est-il défensive, offensive ou attaque-t-il juste…

Sonya : Au moins maintenant j'arrive plus facilement à les faire sortir, mais à part ça, je n'arrive toujours pas à te battre…..-s'allonge par terre- les yeux de l'espoir ou du désespoir…..

Maitre : Car tu penses surement trop laisse ton aura influencé tes mains et ça influencera surement tes attaques.


A chaque entrainement qu'ils effectuaient Sonya se prie des coûts un peu de tous les côtés, jusqu'au jour ou en sortant ses yeux doré son aura jaune devinrent aussi dur qu'une armure et lui permet de se protéger des coûts. Elle put aussi apprendre deux, trois techniques de combat au terme de ces entraînements et plus tard d'autre technique propre à son innocente viendront si ajouter.

Maitre : Enfin un grand progrès, j'en suis sûr qu'il recèle d'autre possibilité, mais pour le moment et si on fêtait ça.

Sonya : Si tu insistes mettre….-sourit-


Mon maître m'appris ce qui était bon ou mauvais dans ce monde, moi qui ne voyais que le mauvais en ce monde. Mon écharpe qui était tachée de sang, le sang de toutes mes peines, de toutes mes tristesses. Moi qui ai dû laisser derrière mon ami d'enfance pour ma propre liberté, cette liberté que je ne donnerais à personne. J'ai besoin personnellement de cette liberté, j'ai besoin d'enfin me sentir libre. Mais une question me trône dans la tête, pourquoi ai-je pu rester en vie ? J'en suis sûr que j'aurais dû y rester cette fois-là et pourtant ? J'aimerais trouver les réponses à mes questionnements, mais à chaque fois que j'étais dans les vapes il me refaisait sourire avec toutes ces spécialités de chaque pays où on allait.

En ce moment on se trouve en France, ce pays je le trouve très sympathique avec des paysage très diverse et variée, je me demande bien ce qui va bien pouvoir m'arriver dans ce nouveau pays ?


(c) Reever Wenhamm pour DGM: Lost Chapter

Pseudonyme(s) : Lolo, Miya ou Lilichan
Prénom : Laura
Âge : 19 ans
Un commentaire ? Le BTS est très difficile et qui demande beaucoup d’investissement
Code du règlement : insérer ici le code
avatar

Dossier personnel
Ce que j'aime :
Ce que je déteste :
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 5
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie se brise très facilement Mar 26 Déc - 19:14

hello et (re) bienvenue parmi nous <3 (je ne me rappelle pas si je t'ai déjà souhaité bienvenue mais dans le doute....x)
Courage pour ta fiche (et tes études ! On sait ce que c'est, on vit ça aussi  x) )
avatar

Dossier personnel
Ce que j'aime :
Ce que je déteste :
Si tu veux ressentir, ressens en silence, derrière tes apparences....
Si tu veux ressentir, ressens en silence, derrière tes apparences....
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 29 ans
Nationalité : Chinois
Taille : 193
Messages : 69
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie se brise très facilement Mar 26 Déc - 19:33

Bienvenue parmi nous. ♡
Ahahah. Compassion pour ce BTS et courage pour ta fiche. N'hésite pas à nous faire part de tes difficultés ou des éventuelles questions que tu pourrais te poser. Nous serons ravis de t'aider.

A bientôt. :heri:

_________________
La vie comme un orgue de barbarie
J'ai souri à défaut de pouvoir secouer les bonnes émotions et les forcer à cesser de m'empoisonner le ventre. C'est ainsi que je me suis lancée à la poursuite des autres ; j'ai déversé des rivières d'amour et dans un de ces cris du cœur venus ébruiter des souffrances jusqu'alors contenues, je fus entendue... ©️ CSS by Grey
avatar

Dossier personnel
Ce que j'aime :
Ce que je déteste :
Douceur, candeur d'enfance et brin d'insouciance font de sensibles écorchures
Douceur, candeur d'enfance et brin d'insouciance font de sensibles écorchures
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 11 ans
Nationalité : Française
Taille : 144 cm
Messages : 143
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie se brise très facilement Mer 27 Déc - 0:38

Justement j'ai un gros blem je connais par cœur D. Gray man, mais je sais pas du tout comment faire une histoire cool!!!!!!!!!
avatar

Dossier personnel
Ce que j'aime :
Ce que je déteste :
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 5
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie se brise très facilement Mer 27 Déc - 11:38

Pas de soucis ! Tu peux prendre le temps nécessaire à la réalisation de ta fiche, dans la mesure où l'on a de tes nouvelles.

Le forum se situe peu de temps après l'aménagement au second QG de la congrégation. Notre forum dispose aussi de son propre univers et en dehors de l’ordre noir et des alliés du comte, qui voit apparaître un nouveau camp, celui de l'ordre des Serpentaires. Une secte dans les catacombes parisiennes qui fait front à ces deux groupes.

Si jamais tu as besoin d'aide pour la réalisation de ta fiche, certains liens internes sur le forum peuvent d'aider dans cette démarche.

Le contexte historique > Pour situer les enjeux et les us et coutumes de la fin du XIX ème siècle.

Les alignements > Pour situer le coté moral de ton personnage et savoir si celui-ci se place d'un bon coté de la moralité ou d'un coté mauvais voire d'une sage frontière entre les deux.

L'odre des serpentaires > Qui concerne un groupe inédit au forum en opposition au Comte et à la Congrégation.

Enfin je peux t'inviter à lire la lettre de notre cher grand intendant qui restitue l'univers de D.Gray Man, et dont «l' immersion » peut se révéler inspirante : Ici

Si jamais tu as des questions n'hésite pas à les formuler ! Nous sommes à l'écoute.

Et le plus important est que ce personnage te plaise à toi avant tout ! :catb:

_________________
La vie comme un orgue de barbarie
J'ai souri à défaut de pouvoir secouer les bonnes émotions et les forcer à cesser de m'empoisonner le ventre. C'est ainsi que je me suis lancée à la poursuite des autres ; j'ai déversé des rivières d'amour et dans un de ces cris du cœur venus ébruiter des souffrances jusqu'alors contenues, je fus entendue... ©️ CSS by Grey
avatar

Dossier personnel
Ce que j'aime :
Ce que je déteste :
Douceur, candeur d'enfance et brin d'insouciance font de sensibles écorchures
Douceur, candeur d'enfance et brin d'insouciance font de sensibles écorchures
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 11 ans
Nationalité : Française
Taille : 144 cm
Messages : 143
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie se brise très facilement Lun 1 Jan - 16:09

Merci pour vos sublimes aides j'ai commencer déjà a faire une histoire bien riche mais j'ai un blem pour savoir qu'elle groupe prendre du cout o_o enfin mon histoire et bien mais >w< j’hésite tropppppp
avatar

Dossier personnel
Ce que j'aime :
Ce que je déteste :
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 5
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie se brise très facilement Mer 3 Jan - 15:32

Bonjour Miya !

Encore bienvenue sur notre forum. Si tu lis ce message, c'est qu'il y a encore quelques corrections à porter sur ta fiche avant de la développer mais n'aies crainte. Car nous sommes là pour y travailler ensemble et trouver des solutions.

Premièrement, j'ai pu noter au cours de la lecture de ta fiche quelques erreurs. As-tu recourt à un correcteur orthographique ou un traitement de texte ? Si tel n'est pas le cas, je peux te recommander d'écrire avant de poster sur le forum tes textes sur Google Doc ou de rédiger tes textes sur des logiciels comme Word ou OpenOffice. Au quel cas, Scribens et Bonpatron sont des sites pouvant corriger tes textes et pointer tes erreurs si tu as du mal à les trouver.

Deuxièmement concernant ton personnage, je peux si tu le veux ajourner son nom, comme je remarque que tu l'as changé depuis ton inscription (je préfère te le demander et te prévenir pour éviter toute mésentente).

Pour l'histoire en revanche j'aurais quelques remarques à faire. En reprenant ce qui me dérange :

Miya a écrit:
Ce pasteur vendait les filles quand elles avaient entre dix et treize ans, pour qu'elles soient mariées de force par la suite ou pire encore. Les mecs quant à eux très jeunes étaient envoyés à l'armée pour les endurcir et leur faire perdre leur humanité.

Vendre les enfants pour un prêtre n'était pas vraiment dans les mœurs de l'époque, même pour les brokeurs qui doivent agir avec un minima de discrétion pour ne pas compromettre leur couverture auprès de la congrégation. De même pour l'armée qui reste cependant possible si les hommes concernés faisaient partie des cantonistes. ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Cantoniste ) Comme beaucoup de minorités discriminées y étaient recrutées.

Miya a écrit:
Ces deux orphelins étaient tout de même très spéciaux, par exemple la fille on avait l'impression que ses yeux changeaient de couleur en fonction de ses émotions, mais ceci n'est qu'une impression.

Changer de couleur d'yeux est une caractéristique des yeux pers qui est parfaitement acceptable avec une possibilité de variations de couleurs passant du bleu au vert. En revanche hormis une innocence qui justifierait un changement de pigment variant du tout au tout, le changement de couleur reste peu réalisable et doit se justifier dans ton histoire. Il nous faudrait juste quelques explications supplémentaires pour moins de confusion. C'est un fait important car si Sonya a une particularité qui la distingue des autres, elle subira forcément des brimades. A l'époque les différences étaient fortement discriminées et à plus forte raison si celles ci sont de l'ordre du fantastique dans un orphelinat religieux.

Miya a écrit:
 Elle a dû rester deux ans de plus là-bas jusqu'à ses 18 ans où elle réussit à bien avancer un trou qu'elle avait fait quand elle avait 17 ans. Grace à une fourchette qu'elle avait réussi à choper et une cuillère, son trou arrivait à la fin.

Fais attention à doser tes maltraitances dans ton texte, car la punition des menottes m'a paru assez excessive en fonction de tout ce que Sonya a vécu là-bas. Quant à l'affaire du trou, ça me semble être un trop fort investissement et un moyen fort visible pour qu'il passe inaperçu auprès de sa famille adoptive. Pourquoi Sonya ne profiterait-elle pas d'un jour que sa famille est de sortie ? Ou un jour où celle-ci lui confirait une commission en ville pour s'échapper plus simplement, si le désir de liberté est plus fort et immédiat pour elle ?

Miya a écrit:
 Elle s'était tout de même assez bien reposée pour être en forme lors de sa fuite heureusement qu'il lui restait des vêtements chauds et des bottes, mais un peu plus loin du village elle tomba nez à nez avec son meilleur ami.
       
Comment savait-il où la trouver ? Que faisait-il ici ? Pourquoi est-il hostile ? Ces éléments doivent être résolus. N'hésite pas à enrichir ton texte de descriptions, de t'attarder sur tes personnages secondaires. Son ami est-il devenu un akuma mort à la guerre pour subitement lui en vouloir ? Ou un brokeur vendu au comte ? Dans tous les cas, il est important de justifier sa présence ici, et pourquoi il en veut personnellement à Sonya au point de vouloir la tuer.

Miya a écrit:
 Une fois soignée, il appris tout ce qui s'était passé pour cette fille et décida de la prendre sous son aile, car il ressentait un genre d'énergie bienveillante émanant d'elle. Elle ne ressentait pas vraiment de résistance, il ne pu la touche, car elle se mettait directement à avoir peur. Quelle que temps plus tard, elle l'appelait maître et appris par ce dernier qu'il avait plus de vingt-cinq ans, car grâce à lui elle apprit énormément de choses divers.
 
De quelle énergie bienveillante s'agit-il ? Sonya est-elle détentrice d'innocence ? Que lui enseigne son maître ? Qui est-il ? Il est important de nous détailler ces phrases pour que l'on puisse comprendre la nature de leur relation.

Pour finir je te recommanderais de prendre le temps de réfléchir à quel personnage tu veux jouer avant de te lancer dans toute rédaction car tes décisions auront une influence sur son histoire, et ses ressentis.
Nous préférons en général une histoire en cohérence avec l'époque, même si simple, plutôt qu'un récit très orienté sur l'action et le surplus d'aventures.
Je peux te recommander si tu as des pannes d'inspiration l'aide qu'a rédigé Komui pour aider à la création de fiche : http://dgmlostchapter.forumactif.com/t470-aide-a-la-presentation-de-personnage

Nous sommes aussi là pour toutes questions. Courage !

_________________
La vie comme un orgue de barbarie
J'ai souri à défaut de pouvoir secouer les bonnes émotions et les forcer à cesser de m'empoisonner le ventre. C'est ainsi que je me suis lancée à la poursuite des autres ; j'ai déversé des rivières d'amour et dans un de ces cris du cœur venus ébruiter des souffrances jusqu'alors contenues, je fus entendue... ©️ CSS by Grey
avatar

Dossier personnel
Ce que j'aime :
Ce que je déteste :
Douceur, candeur d'enfance et brin d'insouciance font de sensibles écorchures
Douceur, candeur d'enfance et brin d'insouciance font de sensibles écorchures
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 11 ans
Nationalité : Française
Taille : 144 cm
Messages : 143
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie se brise très facilement Dim 7 Jan - 15:23

On verra plus tard pour changer mon nom mais oui il faudra le faire, vue qu'elle vient de Russie il me fallait un nom et prénom plus russe.
avatar

Dossier personnel
Ce que j'aime :
Ce que je déteste :
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 5
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie se brise très facilement Mar 9 Jan - 16:03

Sonya,

Comme convenu, j'ai modifié ton nom en raccord avec ton compte.

Je viens prendre en même temps des nouvelles concernant ta fiche. As-tu bien passé ton texte sur un logiciel de traitement de texte ou un site proposant un correcteur orthographique ? Et as-tu bien apporté les modifications cité dans ta fiche ?

N'hésites pas à nous donner de tes nouvelles et nous prévenir dès que tu penses avoir terminé ta fiche de personnage.

_________________
La vie comme un orgue de barbarie
J'ai souri à défaut de pouvoir secouer les bonnes émotions et les forcer à cesser de m'empoisonner le ventre. C'est ainsi que je me suis lancée à la poursuite des autres ; j'ai déversé des rivières d'amour et dans un de ces cris du cœur venus ébruiter des souffrances jusqu'alors contenues, je fus entendue... ©️ CSS by Grey
avatar

Dossier personnel
Ce que j'aime :
Ce que je déteste :
Douceur, candeur d'enfance et brin d'insouciance font de sensibles écorchures
Douceur, candeur d'enfance et brin d'insouciance font de sensibles écorchures
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 11 ans
Nationalité : Française
Taille : 144 cm
Messages : 143
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie se brise très facilement Dim 14 Jan - 15:12

Bonjour,

Oui j'ai fait toute les modifications il ne me reste cas corriger.
avatar

Dossier personnel
Ce que j'aime :
Ce que je déteste :
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 5
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie se brise très facilement Hier à 20:18

Bonne correction alors, n'hésite pas à nous prévenir lorsque ta fiche sera prête pour que l'on puisse en être informés.

_________________
La vie comme un orgue de barbarie
J'ai souri à défaut de pouvoir secouer les bonnes émotions et les forcer à cesser de m'empoisonner le ventre. C'est ainsi que je me suis lancée à la poursuite des autres ; j'ai déversé des rivières d'amour et dans un de ces cris du cœur venus ébruiter des souffrances jusqu'alors contenues, je fus entendue... ©️ CSS by Grey
avatar

Dossier personnel
Ce que j'aime :
Ce que je déteste :
Douceur, candeur d'enfance et brin d'insouciance font de sensibles écorchures
Douceur, candeur d'enfance et brin d'insouciance font de sensibles écorchures
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 11 ans
Nationalité : Française
Taille : 144 cm
Messages : 143
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie se brise très facilement

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
La vie se brise très facilement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment monter facilement du niveau 80 à100mini
» Pour une occasion très spéciale !
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» caillou dans pare-brise
» Des animaux très curieux .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.Gray-Man Lost Chapter :: — Gestion des Personnages — :: Présentations-