Le One-Shot du printemps
Le sujet des deux mois sera "L'Abandon". À vos plumes !
Top Sites

Vous pouvez voter toutes les deux heures ! :)

D.Gray-Man: Lost Chapter gray man lost chapter
D.Gray-Man: Lost Chapter D.Gray-Man: Lost Chapter

Partagez | .

Do you mind if I make you a scary face?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Do you mind if I make you a scary face? Jeu 20 Aoû - 20:43

Ian Adams
ft. Jeff the Killer des Creepypasta

Sexe : masculins
Âge : 19 ans
Date de naissance : 24 décembre
Lieu de naissance : Etats-Unis, au sein d'un cirque itinérant
Occupation : vagabond meurtrier

Orientation sexuelle : Homosexuel
Alignement : Chaotique mauvais, "destructeur"
Groupe : Civils
Caractère

Il est difficile de définir exactement le caractère de Ian. C'est un jeune homme troublé et surement malade bien qu'aucun médecin ou psychologue n'ai put le confirmer.

En apparence, Ian semble être fou, ou du moins "joyeux" à l'idée de survivre et tuer. Il ne discerne pas le "bien" du "mal", pour lui tout est sombre et corrompu. Être un meurtrier n'est donc pas "mauvais" après tout, "On vit sur des cadavres". On tue bien les animaux pour se nourrir alors la mort de quelqu'un ne devrait pas être considérée comme mal. C'est du moins ce qu'il pense. Et puis, c'est le seul moyen qu'il connaisse pour se garder en vie. Il tue et vole ses victimes. Son dada, c'est de tracer un sourire sur le visage de ses victimes comme pour crier à la face qui il est et que ceci est son œuvre. C'est une des raisons d'ailleurs qu'on le surnomme Scary Face.

Il semble fier de ce qu'il est, de sa figure déformée. Il en rit même, s'amusant parfois à effrayer les curieux. Tous le prennent pour un monstre à l'âme aussi difforme que ses joues.
Cependant, Ian n'est qu'un jeune homme mutilé par la vie et même s'il parvient très bien à le cacher, il n’apprécie guère d'être surnommé monstre, du moins quand son esprit est lucide.

Son humeur varie facilement entre moments d'euphorie et de dépression. Autant tuer peu lui apporter une certaine forme de joie et de bien-être, autant la solitude ne lui apporte que le doute et la tristesse, des sentiments qu'il conjure en attaquant d'avantage son corps déjà mutilé. Il n'aime pas souffrir, mais cette souffrance lui donne l'impression d'être vivant et c'est là que commence sa folie.

Fou... Il se dit fou, il se pense fou, mais ça l'arrange, ça l'amuse, ça justifie tout.
D'ailleurs, c'est un sadique de première, il n'aime pas que "tuer", il aime torturer aussi. Et puisqu'il est dément, il trouve aussi du plaisir dans la douleur. Un masochiste oui, il aime faire mal et avoir mal, quoi de plus mignon.

Physique

Ian est un personnage atypique. Le genre de personne qui ne peut se mêler à la foule sans se faire remarquer. Car oui, il est impossible de le rater.

D'abord, sa peau si claire, si blanche, si fine qu'on voit les veines au travers... Un véritable cadavre vivant. Une particularité physique inexpliquée jusque-là. On pourrait le penser albinos et pourtant la crinière noire plantée sur son crâne contredit cette théorie.

S'il ne s'agissait seulement que d'une peau un peu trop pâle, il passerait encore inaperçu aux yeux des autres alors pourquoi attire-t-il les regards?
Surement par sa difformité ou plutôt par les mutilations sur son visage devrait nous dire. De part et d'autre de sa bouche se dessine un long et grand sourire taillé dans sa chair.
Ces plaies qui, bien qu'anciennes, n'ont jamais été soigné et ne se sont jamais réellement refermer, se rouvrant et se remettant à saigner de temps à autre. Aujourd'hui, il s'en amuse, passant sa langue au travers de ses joues découpés pour effrayer les passants qui le regardent de trop près. C'est ce sourire qui lui vaut le surnom de Scary Face.

Le pire dans tout ça, c'est que sans ses cicatrices, il pourrait être beau. Son visage est fin et donnerait presque l'impression de ne pas avoir quitté l’adolescence pour rentrer dans le monde adulte. Il mesure 1 mètre 73, une taille des plus raisonnable bien que combiné à sa maigreur apparente. Il a était acrobate durant son enfance et à sut garder toute sa souplesse et son agilité. Et puis, il ne faut pas oublier ses grands yeux vifs qui vous observent d'un air à la fois amusé et curieux.

Il se dissimule sous sa capuche la plupart du temps, cachant son horrible visage dans l'ombre en tentant de ne pas attirer l'attention sur sa personne. En se dissimulant ainsi, il passe plus facilement inaperçu. Il cache le reste de son corps sous des vêtements grossiers et assez amples bien qu'usés et tachés de rouge. Ce n'est pas comme s'il pouvait aisément rentrer chez un tailleur pour en acheter des neufs, il n'a pas les moyens et vu sa trogne, c'est impossible. Lorsqu'il doit traverser des zones habitées, il rajoute une longue cape à sa panoplie afin de mieux se dissimuler et dissimuler les traces de ses crimes.

Il est jeune, mais n'allez pas croire qu'il est inoffensif pour autant, il dissimule plusieurs couteaux et poignards sur lui. Il ne se sépare jamais de ses armes.


Histoire


Ian est né au sein d'un cirque. Sa mère était une des acrobates de la troupe et son père n'était autre que le directeur. C'était un amour sans grand lendemain, juste une nuit de plaisir pour finalement se récolter un môme qui plus est étrange avec cette peau si pâle.
Cet enfant fut un objet de dispute entre ses parents, mais au final ce là ne changea rien au fait qu'il était né et qu'il vivrait. Sa mère s'occupait de lui comme toute bonne mère qui se respecte, le choyant, le chouchoutant, même les autres membres de cirque l'enveloppaient dans un cocon d'amour. Il n'était pas des plus sociable, certain le trouvait même un peu étrange et sa façon de penser en étonné plus d'un, mais qu'importe, il était leur petit protégé. Il faut dire qu'il était le seul enfant parmi eux alors tous l'aimaient, seul son paternel préférait l'ignorer.

Ses jeunes années se déroulèrent ainsi, se déplaçant de ville en ville au gré des spectacles, voyageant encore et encore, visitant de nouveaux horizons, vivant de nouvelles expériences. Dés qu'il fut assez âgé, il fut même intégré à la troupe, travaillant dur avec sa mère et les autres membres du cirque pour perfectionner son rôle.
Tout comme la femme qui lui donna la vie, il se vouait à devenir acrobate et il progressait vite. À seulement 9 ans, il était même devenu l'une des attractions phare du chapiteau. Le jeune acrobate voltigeur. Ça sonnait plutôt bien à ses oreilles.
Jusqu'au jour de l'Accident...

Le jeune Ian aimait de temps en temps jouer au funambule, bien que trop jeune pour en pratiquer sans filer pour le retenir en cas de chute. Il aimait le danger, mais il n'était point suicidaire.
Son nouveau numéro se déroulait sur un fil justement, mêlant acrobatie et jonglerie. Le premier soir se fut un triomphe, le second aussi et ainsi de suite. Le jeune garçon était fier, mais il voulait faire plus, encore plus. Il améliora son petit tour en cachette, souhaitant faire la surprise à sa mère et aux autres, il voulait les rendre fiers eux aussi.

Et quand le soir vint, que son tour fut annoncé, il s'élança sur ce fil, des couteaux dans les mains. Il se pensait capable de remplacer les balles par ces lames, il s'était entrainé si dur pour ça, tout devait être parfait.
La foule était bluffée, mais derrière les rideaux dans les coulisses, tous les membres du cirque se rongeaient les ongles en le voyant faire. Tous étaient inquiets, tous avaient peur. Ils savaient que ses lames étaient bien trop dangereuses pour ce jeune homme.
Pourtant tout sembla bien se passer, Ian était sûr de lui en jonglant sur son fils, il souriant en voyant le regard attentif des gens et c'est ainsi qui commis sa première erreur. Il était plus distrait, le cœur léger en continuant son show. Il prit un des couteaux qu'il mit entre ses dents, comme c'était écrit dans son petit scénario, jusque-là pas de problème... Quoique, il mit le couteau à l'envers. Il ne s'en rendit pas compte sur le moment mais le coté tranchant était tourné vers lui et non vers l'extérieur pour plus de sécurité, il était bien trop préoccupé par le regard des gens pour s'en rendre compte.
Et ce qui devait arriver arriva. Alors qu'il s'apprêtait à rejoindre une des plateformes pour finir son numéro, il glissa.
C'était bien la première fois qu'il tombait de ce fil, mais heureusement le filet de sécurité le rattrapa... Ou pas. La malchance sembla tomber sur lui ce soir.
Le filet ralentit sa chute, mais, mal accroché, il céda et Ian finit au sol sous les cris effarés du public. Bien vite, les membres du cirque se précipitèrent vers lui et la première chose qu'ils virent en retournant l'enfant sur le dos fut le sang s'échappant de ses joues.
En tombant, le couteau qu'il avait placé entre ses dents lui avait taillé un grand sourire de part est d'autre de ses lèvres.

Les jours finirent par passer et par se ressembler. L'enfant restait enfermé dans sa roulotte, refusant à quiconque d'entrer. Grâce au filet qui avait ralenti sa chute, il s'en sortit qu'avec quelque bleues, et ce grand sourire.
Le premier médecin à venir le soigner, un des spectateurs du cirque présent lors de l'Accident, pût stopper le sang mais sans le matériel nécessaire, il ne pût recoudre les joues.
Et depuis, les blessures restèrent ouvertes, Ian refusant à quiconque de le toucher. Ses joues ne furent pas recousues et une fois que les plaies avaient commençait à cicatriser, il était trop tard. Ian restera défiguré à vie.

L'enfant n'en fut que plus perturbé. Ce visage effrayait les visiteurs qui le traitèrent de monstre. Après des mois passés à se remettre de cet accident, mentalement et physiquement, il voulut retourner sur la scène, redevenir ce petit enfant acrobate que la foule aimait, mais dès son apparition sur la scène, il fut hué et forcer à retourner en coulisse sous les rires et insulte. Monstre, voilà ce qu'il était à présent, il n'était plus un enfant, il n'était plus un acrobate, juste un monstre de foire.
Sa santé mentale encore fragile en pris un sacré coup bien qu'aux yeux de tous les membres du cirque, à commencer par sa mère, il ne montra rien.

Ce qui l'entraina dans la folie ne tarda pas à arriver à son tour, il avait 15 ans.
Alors qu'il s'occupait de soigner les animaux du cirque, un peu à l'écart, des gamins de la ville vinrent lui chercher querelle. Il tenta de les éviter, de fuir, en vain. Il se fit passer à tabac par ces gosses à cause de ce "sourire" si disgracieux.
Ian ne pouvait supporter cet affront. Si on le traitait de monstre alors il en deviendrait un.
La nuit venue alors que tous dormaient, il sortit, armé du couteau qui lui avait ouvert les joues.

Il trouva rapidement la maison d'un des gamins qui l'avait battu et usa de ses talents d'acrobates pour entrer par une fenêtre laissée ouverte. Sans bruit, il se dirigea vers la chambre de l'enfant encore endormi.
C'est avec le sourire que Ian plaqua sa main sur la bouche de sa victime qui se réveilla en sursaut, les yeux vite dilatés par la peur à la vue de ce visage et du couteau qui vint s'enfoncer dans son thorax. L'enfant se débattit, mais Ian le retint aisément jusqu'à ce qu'il ne bouge plus. Le défiguré savoura ce moment, il ne s'était jamais sentit aussi vivant et dans sa folie, il tailla sur les joues de sa victime le même sourire qui ornait les siennes avant de quitter la maison encore endormi pour retourner au sein du cirque.
Le lendemain, un cri raisonna dans la petite ville. Et bien vite, les policiers, lourdement armés, s'approchèrent du cirque dans l'intention d'y attraper l'auteur de ce crime. Il n'y avait aucun doute sur le meurtrier après tout, tout le monde fut bientôt au courant des actes de Ian. Pourtant, la troupe s'opposa à la justice, les retardant dans leur recherche. La mère du garçon ordonna à son fils de fuir, de fuir loin d'eux. Elle pensait que les choses se calmeraient et qu'un jour son enfant pourrait revenir dans la troupe, elle pensait que c'était alors la meilleure chose à faire. Erreur de sa part. Ian n'était déjà plus le fils qu'elle avait connu, le petit garçon qui s'amusait à faire des tours et des acrobaties sur la scène, maintenant, il était devenu un monstre avide de sang.

Ian parvint à s'enfuir dans les bois grâce aux membres du cirque. Il voyagea longtemps, il voyage toujours en réalité. Il n'avait nullement l'intention de revenir en arrière, il n'y avait plus aucun espoir pour lui de remettre un jour les pieds sur une piste de cirque, pourtant, cela ne le gêné pas plus que cela a présent. Tout ce qu'il désire, c'est se sentir vivant et tuer l'aide à assouvir ce désir. Il trace son chemin, seul et pourtant heureux. Personne à ce jour n'a pu mettre la main sur ce mystérieux meurtrier au visage déformé, mais tous ont peur qu'un jour "Scary Face" vienne leur tailler les joues.

Un peu de vous

PUF : Sand ou gaarasabla
Prénom : Manon
Âge : Bientôt 20... Hélas...
Un peu plus de vous : "Go to sleep!" *baille*
Code du règlement : Validé par Aon~.

avatar

Dossier personnel
Ce que j'aime :
Ce que je déteste :
Scary FaceWhy so serious?
Scary Face
Why so serious?
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 19 ans
Nationalité : Américain
Taille : 1 m 73
Messages : 22
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Do you mind if I make you a scary face? Ven 21 Aoû - 0:02

Félicitation, tu es validée

Maintenant que tu es validé, je t'invite à aller recenser ton avatar dans ce sujet. Si tu souhaites l'ouverture d'un journal intime, tu peux venir le demander ici afin d'ouvrir tes fiches de liens ainsi que la chronologie et tout ce qui peut t'aider à faire en sorte que l'évolution de ton personnage se déroule du mieux possible. Et si tu souhaites un rp, tu peux venir faire une demande dans ce sujet pour avoir la réponse d'un autre membre, ou demander à administrateur pour avoir un rp spécial concocté par les membres du staff.


_________________
avatar

Dossier personnel
Ce que j'aime :
Ce que je déteste :
MikaëlLooks like you're in trouble
Mikaël
Looks like you're in trouble
Voir le profil de l'utilisateur
Age : Entre vingt et trente ans
Nationalité : Americaine
Taille : 187
Messages : 163
Revenir en haut Aller en bas
Do you mind if I make you a scary face?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» 1.04 Where is my mind ?
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.Gray-Man Lost Chapter :: — Gestion des Personnages — :: Présentations :: Fiches validées-